Blue2bGreen

Assistance, conseils techniques et commerciaux dans le domaine des installations provisoires - Expertise en Infrastructures de Recharge des Véhicules Électriques et Hybrides Rechargeables.

Elon Musk (Tesla, SpaceX) : génie ou prédateur de la Silicon Valley ?

Elon Musk, aujourd’hui un des hommes les plus riches de la Silicon Valley fondateur de TESLA« Nous sommes en train de changer le monde, de changer l’histoire, et vous en êtes ou pas. » Cette phrase, prêtée au milliardaire américain dans une récente biographie, résumerait-elle le personnage ?

Elon Musk est bien moins connu en France que d’autres entrepreneurs de la Silicon Valley, comme Mark Zuckerberg (Facebook) ou, évidemment, le défunt Steve Jobs (Apple), tous deux héros de biopics.

Pourtant, ce natif d’Afrique du Sud, âgé de 43 ans, devenu un des personnages clés de l’économie numérique, a l’ambition, et les moyens, de mettre sa marque sur le XXIe siècle d’une manière plus décisive encore que les autres ; y compris avec le rêve fou d’aller coloniser la planète Mars.

Il est temps de s’intéresser à lui de plus près… Une biographie d’Elon Musk vient de paraître aux Etats-Unis, écrite par le journaliste Ashlee Vance, qui, malgré la fascination évidente de l’auteur pour son sujet, retrace dans le détail son parcours, ses réalisations, mais aussi sa part d’ombre ou son ego surdimensionné qui font partie du personnage.

Elon Musk est à la fois :

  • le PDG de Tesla, pionnier des voitures électriques aux Etats-Unis,
  • de SpaceX, l’entreprise privée qui concurrence les Etats dans l’espace de la manière dont les low-cost ont réussi à le faire dans le transport aérien ;
  • président de Solar City, entreprise innovante sur l’énergie solaire.

Il est assurément un des artisans de la révolution numérique dans le monde, pour le meilleur ou pour le pire, mêlant la dose d’idéalisme et de bons sentiments nécessaire au démarrage de tout projet dans la Silicon Valley, avec les impératifs de la rentabilité sonnante et trébuchante.

Mais, surtout, Elon Musk, aujourd’hui un des hommes les plus riches de la Silicon Valley avec une fortune estimée à 11 milliards de dollars, a choisi de s’investir – et d’investir – dans l’industrie, en concurrence avec des géants traditionnels, plutôt que dans les services comme beaucoup d’autres.

Dans son livre, Ashlee Vance cite Jeff Hammerback, ancien ingénieur des débuts de Facebook, qui déplore :

« Les plus grands esprits de ma génération passent leur temps à se demander comment faire pour que les gens cliquent sur des pubs. Ça fait chier. »

Elon Musk, pour sa part, a choisi de prendre le contrepied en produisant des voitures, des fusées, de l’énergie – mais à sa manière.

Lire la suite sur Article Nouvelobs.com : http://rue89.nouvelobs.com/2015/12/22/elon-musk-tesla-spacex-genie-predateur-silicon-valley-259376

A découvrir également :

Elon Musk, patron de Tesla, trolle Apple puis se rattrape aux branches

La Silicon Valley est une grande famille, tout le monde s’aime et se respecte – ou presque. La sortie sarcastique d’Elon Musk, le patron visionnaire, déjanté et tyrannique de Tesla, la berline électrique préférée des millionnaires de la tech, sur Apple a créé pas mal de tensions et de réactions survoltées sur les réseaux sociaux, au royaume des egos surdimensionnés. Lire la suite sur : … http://rue89.nouvelobs.com/2015/10/10/elon-musk-patron-tesla-trolle-apple-puis-rattrape-branches-261597

Pour Elon Musk, Apple travaille à créer une voiture électrique

Pour le patron de Tesla, il est évident qu’Apple prépare un véhicule électrique et/ou autonome. Et cela ne lui fait pas peur.

 

Posted in: VU sur le NET

Leave a Comment (0) ↓