Avec un total de 15.068 immatriculations (incluant VP et VUL), la France se classe en tête du marché européen du véhicule électrique au premier semestre 2016. La France devance ainsi pour la première fois la Norvège qui conserve toutefois un taux de pénétration record (13.06 % VS 1.14 % pour la France).

A l’échelle européenne, le Royaume Uni occupe la troisième place avec 5609 immatriculations suivie par l’Allemagne (5265).