Blue2bGreen

Assistance, conseils techniques et commerciaux dans le domaine des installations provisoires - Expertise en Infrastructures de Recharge des Véhicules Électriques et Hybrides Rechargeables.

PREPAREZ-VOUS au CHANGEMENT ! La France en tête du marché européen du véhicule électrique

Au premier semestre 2016, la France devient le premier marché européen du véhicule électrique,

Devant la Norvège, avec 50 000 véhicules zéro émission vendus (+ 11,3 % par rapport à 2015), dont 15 068 dans l’Hexagone (+ 49 %), contre 12 216 pour le pays scandinave. Suivent ensuite le Royaume-Uni (5 609 V.E. vendus sur six mois, + 9,6 %), l’Allemagne (5 265 unités, + 6,1 %) et l’Autriche (2 159 unités, + 138 %),  commente l’Avere

L’Hexagone est devenu la nouvelle locomotive du marché du véhicule électrique en Europe en ravissant à la Norvège la première place en termes de volumes sur le 1er semestre 2016. Pour doubler la mise, la Renault ZOE conserve son statut de numéro 1 des ventes acquis au cours de l’année dernière. L’Hexagone est devenu la nouvelle locomotive du marché du véhicule électrique en Europe en ravissant à la Norvège la première place en termes de volumes sur le 1er semestre 2016. Pour doubler la mise, la Renault ZOE conserve son statut de numéro 1 des ventes acquis au cours de l’année dernière. La France en tête du marché européen du véhicule électrique au 1er semestre 2016

Le marché européen du véhicule électrique a franchi au cours du 1er semestre 2016 le cap des 50 000 immatriculations. C’est 11,3% de plus qu’en 2015 où l’on avait enregistré 45 500 livraisons sur la même période. L’électrique demeure en revanche minoritaire sur les ventes globales d’automobiles neuves avec 0,56% de part de marché (+0,01%).

Avec 46 000 immatriculations supplémentaires de véhicules particuliers, on estime que le parc de voitures électriques en circulation en Europe s’élève désormais à environ 253 000 unités pour plus de 40 000 utilitaires électriques.

La France détrône la Norvège sur le marché du véhicule électrique !

Carlos Ghosn l’avait déjà annoncé dès le mois de mars. Depuis, la tendance s’est confirmée : la France est bien repassée devant la Norvège sur les volumes d’immatriculations de véhicules électriques, avec 15 068 nouvelles mises à la route sur le 1er semestre 2016 (+49%) contre 12 216 pour le pays scandinave.

La Norvège enregistre même pour la première fois une baisse de 12,4% sur les six premiers mois de l’année, compensée par une très forte progression du segment de l’hybride rechargeable. Selon l’association Elbil, cet effet de vases communicants s’explique par la diversification des modèles plug-in hybrid, tandis que les prochains véhicules 100% électriques, à l’autonomie accrue, bénéficient déjà d’une bonne visibilité auprès des consommateurs, pouvant ainsi retarder leur passage à l’acte.

Néanmoins, toutes les immatriculations de véhicules électriques ne se valent pas. Elles pèsent bien plus en Norvège qu’en France, puisque l’électrique s’y octroie 13% de parts de marché contre 1,1%. dans l’Hexagone.

Le Royaume-Uni repasse de son côté en troisième position avec 5 609 immatriculations (+9,6%) juste devant l’Allemagne qui n’en totalise que 5 265 (+6,1%). Il est probable que l’arrivée d’une aide à l’achat sur les véhicules électriques ait généré un effet d’attente chez les clients potentiels, qui devrait désormais disparaître avec l’entrée en vigueur de la mesure. Notons qu’à eux seuls, ces quatre pays représentent plus de 75% des livraisons de véhicules électriques en Europe en 2016.

Parmi le reste du marché européen, l’Autriche se distingue particulièrement. La réforme de la taxation des véhicules d’entreprise intervenue au début de l’année s’est faite à la faveur du véhicule rechargeable, d’où une progression spectaculaire de 138% pour 1,1% de parts de marché.

A l’inverse, le Danemark signe un contre-exemple. Le gouvernement danois a décidé à partir de 2016 d’assujettir progressivement les véhicules électriques à la taxe d’immatriculation. Les conséquences ont été immédiates : -78% sur le 1er semestre avec seulement 271 immatriculations. Cela atteste du fait qu’accompagner le marché du véhicule électrique dans sa phase de maturation est crucial pour que sa croissance soit durable.

La Renault ZOE en tête des ventes

La Renault ZOE offre à la France une deuxième satisfaction. La citadine garde en effet selon le classement de l’Observatoire européen des carburants alternatifs (EAFO) la première place sur le podium des véhicules électriques préférés des Européens. Elle enregistre 11 790 immatriculations et devance la Nissan LEAF qui en totalise 11 117.

Le marché européen du véhicule électrique a franchi au cours du 1er semestre 2016 le cap des 50 000 immatriculations. C’est 11,3% de plus qu’en 2015 où l’on avait enregistré 45 500 livraisons sur la même période. L’électrique demeure en revanche minoritaire sur les ventes globales d’automobiles neuves avec 0,56% de part de marché (+0,01%).

Avec 46 000 immatriculations supplémentaires de véhicules particuliers, on estime que le parc de voitures électriques en circulation en Europe s’élève désormais à environ 253 000 unités pour plus de 40 000 utilitaires électriques.

La France détrône la Norvège sur le marché du véhicule électrique !

Carlos Ghosn l’avait déjà annoncé dès le mois de mars. Depuis, la tendance s’est confirmée : la France est bien repassée devant la Norvège sur les volumes d’immatriculations de véhicules électriques, avec 15 068 nouvelles mises à la route sur le 1er semestre 2016 (+49%) contre 12 216 pour le pays scandinave.

La Norvège enregistre même pour la première fois une baisse de 12,4% sur les six premiers mois de l’année, compensée par une très forte progression du segment de l’hybride rechargeable. Selon l’association Elbil, cet effet de vases communicants s’explique par la diversification des modèles plug-in hybrid, tandis que les prochains véhicules 100% électriques, à l’autonomie accrue, bénéficient déjà d’une bonne visibilité auprès des consommateurs, pouvant ainsi retarder leur passage à l’acte.

Néanmoins, toutes les immatriculations de véhicules électriques ne se valent pas. Elles pèsent bien plus en Norvège qu’en France, puisque l’électrique s’y octroie 13% de parts de marché contre 1,1%. dans l’Hexagone.

Le Royaume-Uni repasse de son côté en troisième position avec 5 609 immatriculations (+9,6%) juste devant l’Allemagne qui n’en totalise que 5 265 (+6,1%). Il est probable que l’arrivée d’une aide à l’achat sur les véhicules électriques ait généré un effet d’attente chez les clients potentiels, qui devrait désormais disparaître avec l’entrée en vigueur de la mesure. Notons qu’à eux seuls, ces quatre pays représentent plus de 75% des livraisons de véhicules électriques en Europe en 2016.

Parmi le reste du marché européen, l’Autriche se distingue particulièrement. La réforme de la taxation des véhicules d’entreprise intervenue au début de l’année s’est faite à la faveur du véhicule rechargeable, d’où une progression spectaculaire de 138% pour 1,1% de parts de marché.

A l’inverse, le Danemark signe un contre-exemple. Le gouvernement danois a décidé à partir de 2016 d’assujettir progressivement les véhicules électriques à la taxe d’immatriculation. Les conséquences ont été immédiates : -78% sur le 1er semestre avec seulement 271 immatriculations. Cela atteste du fait qu’accompagner le marché du véhicule électrique dans sa phase de maturation est crucial pour que sa croissance soit durable.

La Renault ZOE en tête des ventes

La Renault ZOE offre à la France une deuxième satisfaction. La citadine garde en effet selon le classement de l’Observatoire européen des carburants alternatifs (EAFO) la première place sur le podium des véhicules électriques préférés des Européens. Elle enregistre 11 790 immatriculations et devance la Nissan LEAF qui en totalise 11 117.

L’automobile électrique moins chère que l’essence en 2024 ! Pour une bonne nouvelle …. ! c’est une bonne nouvelle !

Une bonne nouvelle pour changer de métier, développer votre activité ou créer votre poste ! La courbe des prix entre voitures électriques et voitures à essence s’inversera dans moins de dix ans, selon la Beuc, une association européenne. Grâce aux progrès de la technologie et à la baisse des prix, rouler en voiture électrique pourrait […]

Lire la suite →

PREPAREZ-VOUS AU CHANGEMENT et à la MOBILITÉ ÉLECTRIQUE ! et FORMEZ-VOUS !

LOGO ADVENIRPictogramme formations BLUE2BGREEN_Jean-luc COUPEZ-2COMMENT CHOISIR SON OFFRE parmi les plus de 100 possibilités du PROGRAMME ADVENIR ?

BLUE2BGREEN vous répond ! DROIT A LA PRISE ! du NOUVEAU pour les IMMEUBLES NEUFS ! LANCEMENT janvier 2017 ! Le décret sur le pré-équipement des immeubles neufs pour la recharge des véhicules électriques publié ! INFORMATION AVERE : 18 juillet 2016 C’est l’un des principaux apports de la loi sur la transition énergétique pour […] Lire la suite →

FORMATION des FORMATEURS de l’AUTOMOBILE au CFA de l’ERIER

Le Centre de Formation des Apprentis de l’ERIER a décidé de s’informer de l’évolution du marché de la mobilité électrique, une formation spécifique a été mise en place pour l’équipe de formation. Le CFA de l’ERIER est un centre de formation d’apprentis spécialisé dans les métiers de l’Automobile.Implanté dans l’agglomération de Chambéry, à La Motte-Servolex, […] Lire la suite →

LE MOBILISTE parle de BLUE2BGREEN et des Arts et Métiers, les formations en mobilité électrique !

Alors que les infrastructures de recharge pour les véhicules électriques (IRVE) se multiplient en France, un constat s’impose : nous manquons de compétences. Entretenir un parc de voitures ou de vélos électriques, réparer des bornes de recharge, relier des panneaux photovoltaïques, voilà quelques exemples d’opérations pour lesquelles une formation est nécessaire. Des besoins auxquels la […]  Lire la suite →

enquete sur la formation dans le domaine des infrastructures de recharge pour les voitures électriquesBLUE2BGREEN lance une enquête sur les formations dans le domaine de la mobilité et les Infrastructures de Recharge pour les Véhicules Électriques !

 Vous désirez vous orienter ou vous développer dans le domaine de la mobilité électrique : Vous êtes un particulier ou un professionnel et pensez que la mobilité électrique a de l’avenir Vous êtes une collectivité et vous avez un projet d’implantation d’IRVE (voir glossaire) Vous êtes un commerçant ou un industriel et désirez implanter […] Lire la suite →

Un partenariat entre le CFA des Métiers de l’Automobile de L’ERIER et BLUE2BGREEN !

CFA L’ERIER Technopôle de l’Automobile et de la Mobilité Durable Pour répondre aux enjeux fondamentaux de la Mobilité Durable, la Profession Automobile a initié un projet particulièrement audacieux et innovant avec la création d’un Technopôle dédié à la formation des collaborateurs de demain (jeunes/salariés/formateurs), qui devront faire face aux mutations technologiques engendrées par la notion […] Lire la suite →

Logo Arts et Métiers Paris TechDu nouveau pour le Mastère Spécialisé® en véhicules électriques et formations continues

FORMEZ-VOUS à la MOBILITÉ ÉLECTRIQUE ! Le Mastère Spécialisé® « Manager de projets en infrastructures de recharge et véhicules électriques » du campus de Lille vient d’être enregistré au Répertoire National des Certifications professionnelles (RNCP), code NSF 250m pour une durée de 5 ans par arrêté publié au JO du 16 mars 2016. De l’ingénierie des véhicules […] Lire la suite →

PROJET DE DÉCRET : BIENTÔT une QUALIFICATION pour les INSTALLATEURS des BORNES de RECHARGE

BIENTÔT une QUALIFICATION pour les INSTALLATEURS des BORNES de RECHARGE ! Une opportunité pour BLUE2BGREEN, centre de formation spécialisé dans le domaine de la mobilité et des Infrastructures de Recharge pour les Véhicules Électriques. PROJET DE DECRETDécret n° …….(en cours)……… relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques et portant diverses mesures réglementaires de transposition […]  Lire la suite →

AVEREAVERE FRANCE parle des formations et de BLUE2BGREEN !

Formation sur la mobilité électrique – ce qu’en pensent les professionnels 21 mars 2016 Le développement du véhicule électrique fait-il naître de nouveaux métiers ? Les formations existantes sont-elles adaptées aux besoins des entreprises ? Quelle approche choisir pour devenir un spécialiste des infrastructures de recharge ? Pour répondre à ces questions, nous avons recueilli […]  Lire la suite →

La formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale : en savoir plus !

Définition de la formation professionnelle continue. Elle vise à permettre à chaque personne, indépendamment de son statut, d’acquérir et d’actualiser des connaissances et des compétences favorisant son évolution professionnelle, ainsi que de progresser d’au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle. Celles-ci prennent appui sur le socle commun des connaissances et […] Lire la suite →

FORMATION en mobilité électrique – spécialisation en Infrastructures de Recharge pour les Véhicules Électriques

Une formation de 5 jours a sein des Arts et Métiers de Lille ! BLUE2BGREEN propose des formations dans le domaine des installations provisoires et Infrastructures de Recharge pour les Véhicules Électriques. Avec plus de 35 années de compétence technique, commerciale et stratégique, Jean-Luc COUPEZ propose des formations standards et  » à la carte  » […] Lire la suite →

Posted in: A LA UNE, FORMATIONS news, VU sur le NET

Leave a Comment (0) ↓