Blue2bGreen

Assistance, conseils techniques et commerciaux dans le domaine des installations provisoires - Expertise en Infrastructures de Recharge des Véhicules Électriques et Hybrides Rechargeables.

Soupçonné de fraude aux émissions polluantes, Renault s’effondre en Bourse

Une OPPORTUNITÉ pour POLLUTRACK avec la prise de conscience de l’Homme sur les causes de la POLLUTION ! UN CAPTEUR pour TRAQUER la POLLUTION :http://www.blue2bgreen.com/un-capteur-innovant-pour-capter-les-particules-fines-pm2-5/

COMMUNIQUE FIGARO :

Flash Eco Publié Par Lefigaro.fr avec AFP – Mis à jour

Soupçonné de fraude aux émissions polluantes, Renault s’effondre en Bourse

L’action Renault perd un peu plus de 20% à la bourse de Paris après l’annonce de perquisitions réalisées par les services de la répression des fraudes dans plusieurs des sites Renault en Ile-de-France.

La CGT s’interrogerait sur une possible enquête sur une fraude aux émissions polluantes.

« Des agents de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) sont intervenus sur différents sites Renault jeudi dernier », affirme jeudi dans un tract le syndicat CGT Renault du site de Lardy (Essonne).

Les « secteurs » concernés (« homologation et mise au point des contrôles moteur ») « laissent fortement penser » que ces « perquisitions » sont « liées aux conséquences de l’affaire des moteurs truqués de Volkswagen », écrit le syndicat.

« Ils ont récupéré les PC de plusieurs directeurs », précise-t-il.
Les sites visés ont été selon la CGT: le centre d’ingénierie de Lardy, le technocentre de Guyancourt (Yvelines), le site du Plessis-Robinson et le siège à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Pour sa part, la CFDT a été informée par des militants de perquisitions de la DGCCRF à Lardy et Guyancourt. « Nous avons questionné hier (mercredi) la direction mais n’avons pas eu de réponse. Tout le monde est surpris », a déclaré à l’AFP Franck Daoût, délégué syndical central CFDT.

Contactée par l’AFP, la DGCCRF n’était pas en mesure de répondre dans l’immédiat, tout comme la direction de Renault.
Après le scandale Volkswagen, Renault a annoncé en décembre un plan d’investissements de 50 millions d’euros pour réduire l’écart entre les émissions polluantes de ses voitures en conditions d’homologation et en situation réelle.

Lien sur Article : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/01/14/97002-20160114FILWWW00143-accuse-de-fraude-aux-emissions-polluantes-renault-plonge-en-bourse.php

LIRE AUSSI : 

» Renault tire les conséquences de l’affaire Volkswagen

» Après le «choc» de l’affaire Volkswagen, «Renault annonce des mesures fortes»

Il reste encore à valider les faits ! Mais cette prise de conscience sera bonne pour l'avenir de l'Homme
En savoir plus sur POLLUTRACK et le capteur de PM2.5 mis en test par la ville de Paris : http://www.blue2bgreen.com/un-capteur-innovant-pour-capter-les-particules-fines-pm2-5/

Renault et le gouvernement tentent de noyer le scandale de la pollution

15 janvier 2016 / Violette Bonnebas et Emilie Massemin (Reporterre)

Le scandale des dépassements de pollution par Renault, révélé par Reporterre en septembre, a fini par exploser jeudi 14 janvier. La ministre Royal est montée au créneau, tandis que l’action du groupe a dévissé. Le fait que des véhicules du groupe dépassent nettement les seuils de pollution est acquis. Mais une question demeure : Renault a-t-il délibérément pré-conditionné ses véhicules pour tromper les appareils de mesure ? …

lire la suite : http://www.reporterre.net/Renault-et-le-gouvernement-tentent-de-noyer-le-scandale-de-la-pollution

Ségolène Royal annonce que des véhicules Renault dépassent les normes de CO2 et NOx et ce n’est pas surprenant

USINE NOUVELLE – Publié le

La commission technique indépendante, chargée de réaliser des tests sur des véhicules représentatifs du parc automobile français, s’est réunie ce jeudi 14 janvier. A l’issue de cette réunion, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a tenu une conférence de presse au cours de laquelle elle a annoncé un « dépassement des normes » de CO2 et d’oxyde d’azote chez Renault et plusieurs constructeurs étrangers. Un résultat

De la vigilance. C’est ce que réclamait le ministre de l’Economie Emmanuel Macron après la révélation du scandale des moteurs truqués chez Volkswagen. Par précaution, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal avait annoncé, en octobre, des tests visant à détecter des équipements de fraude aux contrôles antipollution.

Une commission technique indépendante regroupant les associations de consommateurs, les services des ministères de l’écologie, de l’industrie et de l’économie, l’ADEME et des experts scientifiques avait alors été mise en place pour définir et évaluer ces tests.

A lire aussi : Scandale Volkswagen : seulement quinze véhicules testés suite à la demande de Ségolène Royal

Aucun logiciel de fraude détecté chez Renault

lire la suite : http://www.usinenouvelle.com/article/segolene-royal-annonce-que-des-vehicules-renault-depassent-les-normes-de-co2-et-nox-et-ce-n-est-pas-surprenant.N373700

Posted in: A LA UNE, POLLUTION CAPTEUR PM2.5

Leave a Comment (0) ↓