FICHE PRATIQUE. Le Gouvernement vient de lancer une plateforme d’information pour aider les professionnels et les particuliers à changer leur vieux véhicule polluant pour un propre. Depuis le 1er janvier, une prime à la conversion est accessible à tous, sous certaines conditions.

C’est l’une des mesures du « Paquet solidarité climatique ». La prime à la conversion est entrée en vigueur ce 1er janvier 2018. Cette aide accessible à tous, particuliers comme entreprises, permet de changer de véhicule pour un autre moins polluant. Pour comprendre comment ça marche et à quelle prime chacun bénéficier, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a lancé ce 3 janvier une plateforme d’information www.primealaconversion.gouv.fr.
 
En quelques clics seulement, un test permet de vérifier son éligibilité et le montant de la prime. Le site offre également la possibilité d’effectuer sa démarche en ligne.
Quel véhicule peut bénéficier d’une prime pour être remplacé ? Les diesel datant d’avant 2001 et les véhicule essence immatriculé avant 1997. Dans ces deux cas, cela concerne uniquement les voitures ou camionnettes dont le poids autorisé en charge n’excède pas les 3,5 tonnes.
 
Quelle prime pour quel véhicule ? Le montant de la prime est de 2.000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique neuf (en plus du bonus écologique) et de 1.000 euros pour une occasion. La prime est de 1.000 euros pour l’achat d’une voiture thermique essence ou diesel récente (Crit’air 1 ou 2) émettant moins de 130 gCO2/km.